Archive of ‘DIY’ category

La petite Veste Blanche

Ciao !

Je vous dévoile enfin ma veste « confettis » que j’ai confectionnée de mes petites mains. Cette veste est comme un enfant qui a grandi, il lui a fallu un temps pour mûrir. Je suis tellement fière d’arriver à l’étape finale: la photo!

Tout a commencé par l’achat du Tissu, dans la plus jolie boutique de tissus de Milan. Le Graal. En général, ça commence comme ça, le flash sur Le rouleau de la boutique. Des flocons de toutes les couleurs qui s’agrippaient à des chevrons de soie, un vrai carnaval de Venise. Une rencontre graphique et harmonieuse.

Pas de temps à perdre (quelques mois plus tard), je m’achète le patron idéal: la veste classique Chanel. Les chevrons noirs et blanc bordant mon tissu iraient se poser délicatement sur les bords de la veste, soulignant sa structure.

En bonne élève de la Maison Chanel, j’aurais incrusté une chaine au bas de la veste pour lui conférer un tombé encore plus joli.  L’idée est manifestement arrivée en retard, car l’aiguille filait déjà sur une doublure vide.

Ce n’est qu’à partir des beaux jours de ce printemps que la petite Veste Blanche a respiré l’air du dehors. Elle a goûté la vie, s’est exprimé. Tellement que j’avais des confettis de partout.

veste chanel

Une garde-robe qui fleurit

Est-ce que vous aussi le mois de Mai vous donne des envies de fleurs?

Cet hiver, il y a eu la folie des perles. J’en ai brodé, collé, filé de partout: sur mes chaussures (promis, je les finirai un jour), sur mes cartes de vœux, sur des tops… Tout ce que je touchais se transformait en perles, et je retrouvais avec délice mon attirail d’adolescente.

Et là, je ne sais par quel sortilège, les perles se sont transformées en fleurs de tissu. Elles envahissent mes projets, et poussent partout.  L’arrivée du printemps ? L’envie d’exotisme ? C’est peut être l’esprit Chanel, friand de camélias, qui s’immisce jusque dans mon inconscient qui règne en maitre dans ce domaine.

Plus que le symbole, je crois que c’est l’esthétique que j’aime dans la fleur de tissu. Son graphisme, sa volupté, sa dynamique. Mais surtout, je me délecte à ajouter des éléments mobiles sur mes vêtements. Je recrée un paysage, un tableau.  Le vêtement est métamorphosable, le style se complexifie avec la simplicité d’une fleur. Le vêtement bat au rythme des saisons…

Dans mon placard, c’est le Printemps.

diy fleurOui, mais comment fait-on une fleur en tissu ?

Rien de plus simple! Après avoir choisi le tissu, et imaginé la taille de la fleur que l’on souhaite, il suffit de quelques mouvements de main. La base de la fleur est un disque, dont le diamètre déterminera le volume final de l’objet. Par exemple, pour les fleurs en denim épinglées sur mon boléro beige, j’ai découpé des disques de 6 et 8 cm de diamètre.

La 1ere étape est donc de découper 5 disques identiques. Le premier servira de base.

DSC_0372

Avec les 4 autres disques, on va pouvoir « reconstituer » les pétales, grâce à une petite astuce de pliage…En effet, on plie le 1er disque en deux, puis à nouveau en deux pour obtenir un quartier. Épinglez ce dernier sur le premier quart du disque (base) comme ci-dessous:

DSC_0374

Répétez l’opération avec les trois autres disques, et placez-les sur les autres quarts du disque-base de façon à ce qu’il soit plein. Il faut ensuite coudre les 4 quartiers pliés entre eux par les pointes, en oubliant pas de piquer le disque servant de base. Après, libre à vous de transgresser certaines étapes et de trouver votre propre technique! Vous pouvez par exemple coudre les 4 quartiers ensemble sans les piquer à un disque de base. La fleur sera ainsi plus souple, plus floue. Vous pouvez également vous amuser en teignant les bords des disques pour un effet « Tye and Dye ».

DSC_0378Et maintenant, lequel de vos vêtements accueillera vos nouvelles fleurs ?

Se fabriquer un coussin graphique…

coussin graphiqueHeureuse année mes petits amis !

Pour bien commencer 2015, je vous propose un petit diy, facile, pratique et qui séduira tout le monde, j’en suis sure. Un atelier-coussin. Le coussin, c’est l’accessoire déco auquel on ne pense pas, mais qui mettra une petite touche personnelle, mode dans votre intérieur. Et malheureusement, on en trouve très peu de jolis sur le marché. Les imprimés restent généralement très basiques, comme les pois. Au mieux, nos amis coussinois se parent de quelques excentricités comme les franges ou les pompons. Mieux vaut se le faire soi-même.

J’ai essayé de vous concocter un petit tutoriel, car bien que cela puisse paraitre très simple, il y a le petit zip qui mérite que l’on s’y arrête un peu plus longuement. C’est parti !

1. Tout d’abord, on se procure les bons outils:

– un coussin sans housse (Ikéa, casto, eurodif,… ) – environ 3 euros

– un matériel de couture (soit un fil et une aiguille, ou une machine à coudre)

– un mètre et des bons ciseaux

– du tissu épais pour la housse (allez y craquez, prenez le plus beau !) – Marché Saint Pierre

coussin graphique2 . Découpez deux carrés identiques de votre tissu, après avoir mesuré le coté de votre coussin. Rajoutez 5 cm à la longueur de votre coussin (2 cm pour les valeurs de couture et 3 cm pour l’aisance) .

mesurecoussin graphiqueDSC_04673. Une fois que l’on a nos deux carrés, il faut coudre le coté où l’on posera le zip. Il faut superposer les cotés endroit contre endroit et poser des épingles à 2 cm du bord pour bien maintenir les tissus ensemble. Ensuite, coudre entièrement le coté en question, à 1cm du bord.DSC_0468

DSC_04704. Une fois le coté du zip cousu, il faut bien ouvrir les coutures et repasser.

DSC_04735. Le terrain est préparé pour poser le zip. A présent, ouvrez vos deux carrés et posez les sur l’endroit. Les deux envers sont donc face à vous. Poser délicatement le zip A L’ENVERS sur les coutures ouvertes que vous venez de repasser. Fixez le zip avec des épingles de toutes les couleurs.

DSC_04786. On arrive à un moment pas très drôle, il faut coudre le zip A LA MAIN. Il faut utiliser le point invisible afin que la finition soit propre sur l’endroit. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le point invisible, ce n’est pas un point au fil de nylon, mais tout simplement un point qui utilise une technique précise. Il suffit de faire des tout petits points microscopiques assez espacés. Il faut faire deux lignes de points de chaque cotés du zip pour bien fixer le tout.zip 3

7. Partie la plus amusante: vous pouvez retourner votre chef d’œuvre et découdre votre première couture à l’endroit où il y a la fermeture. Il faut ensuite recoudre au niveau des deux extrémités de la fermeture.zip me

8. Une fois votre premier coté cousu, on ouvre le zip (afin de pouvoir retourner la housse a posteriori) et on peut coudre les 3 autres cotés, endroit contre endroit toujours. Et zou, votre coussin est prêt !

CSC_0667

Canalisez vos vetements !

Mes petits bouillons,

Aujourd’hui c’est un DIY un peu particulier dont je veux vous parler…Cette fois, je n’ai pas customisé, cousu un vêtement, mais j’ai conçu un portant pour vêtements! Ils avaient besoin d’un joli cadre.

Et oui, ça commençait à déborder de partout, je n’arrivais plus à m’habiller le matin. Il fallait remédier à la situation. Exit le portant Ikéa, je voulais quelque chose d’un peu plus design, un « meuble ». Mais avec les moyens du bord. J’ai donc activé mes neurones pour me le faire moi-même. Après tout, un portant ça reste une sorte de mikado géant.

Dans la mode du design industriel, du tout brut, j’ai pensé qu’un portant fait de tubes de cuivre pouvait être amusant…et réalisable. Hop, petit tour chez Casto, 2-3 tubes de 1m, quelques coups de scie à métaux et paf mes vêtements prennent un peu l’air.

Ma chambre est à présent un vrai showroom, un bonheur les amis. Un jour, il y aura des portants tout autour de ma chambre, une vraie petite prison dorée.

portant design

Une trousse qui n’a pas froid à la tete !

Hello les baigneurs,

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’univers fabuleux de la piscine. Objet de sport ou détente, on plonge dans un petit monde à part, où se croisent des silhouettes aux vêtements colorés, des bébés nageurs, des formes en plastique, des rires et des éclaboussures.
Le rectangle bleu rafraichissant est parsemé de petits poix de couleurs: des bonnets de bain qui tentent de se fixer sur les têtes des baigneurs…

Aujourd’hui, le bonnet de bain n’est qu’une partie de l’apanage du nageur, maltraité par des enseignes de sport qui, en le réduisant à sa simple fonction le dépouillent de tout intérêt esthétique. Mais souvenez-vous qu’à une époque, c’était un objet de mode! Il animait les photographies, résonnant avec les tenues de bain, contrastant avec les paysages.

Vous allez tout de suite comprendre grâce à mon petit moodboard…

bonnet bain vintageMais ces clichés ne sont pas restés lettres mortes…Non, ce n’est pas un DIY bonnet de bain dont je veux vous parler. Mais c’est une petite chose que j’ai réalisé moi-même à partir de ce petit collant de tête. J’ai cousu un petit zip fluo au bonnet et magicadabra, il s’est transformé en trousse de toilette rigolote! Voilà comment les objets peuvent avoir une seconde vie, totalement différente de la première!

diy trousse de toiletteA vous de jouer !

Des chaises à revisiter…

Bonjour les amis !

Cet été, je me suis un peu écartée de ma mode chérie pour aller explorer d’autres territoires pas si éloignés que ça… Me revoici non plus au milieu de vieilles fripes des années 80  mais au cœur d’un amas de tables, vaisselle ou autre objet de maison,  là ou les âmes charitables viennent donner et ou certains malins viennent chiner, je nomme Emmaüs.

Et voilà que deux petites chaises des années 70 me tendent leurs pieds, prêtes à refaire peau neuve…

chaises 1Et voici les quelques étapes de fabrication…

chaises pele mele

1 2 3 4 5