Category

TENDANCES

Category

Coucou les petits loups!

Aujourd’hui je vous présente ma dernière création, une jupe ornée d’œillets! Je vais par contre réduire votre joie tout de suite, ça ne sera pas un vrai DIY car je n’ai pas noté toutes les étapes de fabrication. Mais je vous avoue que cette jupe ci-dessus est ultra simple à fabriquer…

Fini le mix & match tant adulé par la sphère de la mode ! Aujourd’hui, je fais place à l’uniforme. Je vous ai presque assommé cet été à vous parler de mes mille combinaisons. Mais il faut dire que ce n’est plus la simple salopette que j’adoptais, mais une façon de s’habiller. Apparier plutôt que dissocier. Penser le vêtement comme un tout, uni et harmonisé. Bienvenue dans le total Match. La combinaison au sens propre du terme.

shootingbrigittebardot5

Sortir du cadre. C’est un peu l’attitude qu’a eu Brigitte Bardot en portant une robe à carreaux vichy pour son mariage avec Jacques Charrier en 1959. Depuis, le vichy est devenu un motif culte dans l’univers de la mode. Un symbole de candeur, de féminité propre aux années 60.

combinaison tati x carolina ritzler

 

Salut les ouistitis !

Mary Poppins a lâché ses petites robes pour la combinaison Tati x Carolina Ritzler ! Je ne me sens pas moins une héroïne de saga. Cette petite merveille, c’est le fruit d’une collaboration entre l’œil affuté de Mademoiselle Agnès, le style de Carolina Ritzler, avec les prix imbattables de Tati. Ma fièvre des combis a encore sévi, après avoir déjà fait quelques excès avec ma salopette rouge « Caroline & ses amis », ou encore ma combinaison ultra cool maid in mode. Il faut dire, celle-ci a tapé dans le mil.

sophie fontanelOn est nombreux à s’interroger sur le phénomène Instagram, cette déferlante d’images, et beaucoup me demandent à quoi ça sert, qui faut-il suivre, bref questionnent de l’utilité de ce média. Parce que c’est avant tout un média, un réseau de communication où les marques plantent leur bastion et où nous, lecteurs mais acteurs, créons leurs autoroutes.

artysneakerOn dit dans le monde de la chaussure que 2015 est l’année des Sneakers. Elles représentent cette année là 30% du marché de la chaussure, un record. Et moi, vendeuse à l’espace Soulier du Bon marché cet automne, je suis au premier plan de la success story. Dans le ring, où s’affrontent les souliers de designers pointus et les sneakers de marques de sport (ou plutôt « le Street »), c’est un franc 4 – 0 pour les baskets, laissant le traditionnel escarpin se rhabiller pour l’été. Les Stan Smith et les New Balance règnent dignement, Veja ou Zespa les suivent.