diy olympia le tan

DIY Mode x Lecture

Olympia forever

Welcome back!

Aujourd’hui, c’est l’esprit de la créatrice-en-chef Olympia Le Tan qui trône dans le blog! En effet, je me suis grandement inspirée des œuvres de cette designer pour réaliser mon tout dernier Do It Yourself: le sac Monsieur Madame. Mais une question se pose, connaissez-vous Olympia-Le-Tan?

diy olympia le tan

Olympia-Le-Tan, c’est une styliste anglaise qui s’inspire des grands classiques de la littérature pour réaliser des minaudières aux couvertures brodées originales. Chaque saison, elle crée des sacs et minaudières en édition très limités, fait à la main en France. Ses minaudière-livres sont sa signature et sont devenus un must have pour les fashionista du monde entier. Et toujours, on trouve une pointe d’humour dans ses créations, qui constituent un univers décalé, excentrique et poétique. Sa boutique, nichée dans la cour du Palais Royal vaut le coup d’œil: on est immédiatement plongés dans son univers magique qui va de Disney à James Bond…

diy olympia le tandiy olympia le tan

Tout ça pour vous dire que ce que fait Olympia-le-Tan m’a toujours inspiré. Posséder un jour l’une de ses créations me faisait rêver; Mais ces petits bijoux sont loin d’être abordables – alors pourquoi pas tenter de fabriquer un sac-livre de mes petites mains?

diy olympia le tan

Je vous avoue que j’ai la chance d’avoir une maman derrière moi, pro du cartonnage, qui peut m’aider à réaliser mes désirs&fantasmes. Je me suis donc appuyée sur elle pour fabriquer la base – la boite – qui est donc en carton recouvert de papier. Je ne pourrais malheureusement pas vous livrer ses techniques, que je ne maitrise pas moi même. Mais en gros, elle coupe des morceaux de carton, qu’elle scotche entre eux avec du kraft gommé – et une fois la boite montée, elle la recouvre de joli papier.

diy boite livre

De mon côté, je me suis occupée de faire la couverture – la partie propre à  Olympia-Le-Tan. Pour ce sac, je me suis inspirée de sa collection Monsieur Madame (elle a crée au moins une dizaine de sac de toutes les formes avec les différents personnages) et plus précisément, du « little miss bad » . Je suis donc allée acheter des feutrines pour faire la couverture et j’ai commencé à faire le personnage.

diy sac olympia le tan

Un petit tour de colle de la couverture sur le sac et hop, le tour était joué! Vous vous souvenez peut-être du sac pochette à dessin que j’ai réalisé en octobre dernier (dans mon article « en bon uniforme ») – une fois encore avec ma mère. C’était là aussi une création inspirée de Olympia-le-Tan!  Il y a toujours une inspiration derrière mes diy. Les idées ne sortent jamais de nulle part. Et Olympia n’a pas fini de me faire activer les mains…

diy olympia le tandiy olympia le tandiy olympia le tandiy olympia le tan

Leave a Comment