Author

Caroline Bothier

Browsing

L‘été est arrivé, c’est le coup d’envoi de la saison des mariages ! C’est le moment mesdames, de sortir votre plus jolie tenue et scintiller au rythme des bulles de champagne. Les occasions de s’habiller sont de plus en plus rares, avec un streetwear omniprésent, alors… pourquoi pas jouer le grand jeu lors de votre prochain mariage ?  Certaines opteront pour un style classique, l’assurance du bon goût – d’autres miseront sur un look de gala. Enfin, certaines verront le mariage comme l’occasion d’affirmer son style. Mon conseil ? Être soi-même et se faire plaisir…

1 –  Le style classique, la valeur sûre

tenue de mariage 2018

Classique mais pas boring – au contraire, vous assurez dans les basiques, animés par les dernières tendances. On trouve ici les robes fourreaux ou patineuses aux coupes classiques twistées par des détails fashion . Cette année, on voit des jeux de volants ou de drapé se greffer aux incontournables. Le + ? Les tenues classiques se reportent très facilement –  elles se démodent moins vite et vous aurez moins de chance de vous en lasser (si elles sont devenues des « classiques » c’est qu’elles ont fait leur preuve dans le temps ! ). Vous l’aurez compris, le look classique est la tenue de mariage idéale !

Pour sublimer ce look et assumer votre penchant pour la mode, vous pouvez accessoiriser votre tenue avec des jolies pochettes, des bijoux stylés ou des belles chaussures !

Ma sélection shopping

2- Le look « Waouh », pour briller comme à Cannes

tenue de mariage 2018

Mariage d’exception appelle… une tenue exceptionnelle.  Pourquoi ne pas marquer le coup par une tenue digne du festival de Cannes,  qui laisse votre assemblée…pantoise ? Ici c’est la robe longue qui donne le « la », ou bien la combinaison chic pour un effet « waouh ». D’autres éléments peuvent conférer beaucoup de glamour dans une tenue, des robes très fluides avec de jolis plissés, des combinaisons de couleurs inédites. C’est le moment de faire rêver !

Ma sélection shopping

3 –  Le look arty, laissez parler votre style

tenue de mariage 2018

Enfin, pour celle qui veut exprimer totalement sa personnalité et laisser parler son style, le mariage est un bon moment ! On peut s’amuser dans des looks que l’on aura pas l’occasion de porter. Plus de prise de risque, mais si la tenue reflète votre style, c’est le succès assuré.

Ici, on trouvera: les tailleurs qui reviennent sur le devant de la scène fashionista, le style sport chic (beaucoup de marques proposent des modèles mixant des matières techniques à des matières nobles) et une liste infinie de vêtements répondant aux multiples personnalités  !

Ma séléction shopping

L‘âme voyageuse. Elle est libre et insouciante. A soif de découvertes et d’apprentissage. Elle se nourrie par la culture, la beauté, la vie. Elle tente d’en capturer, d’en figer le maximum à travers son objectif photographique. Parfois juste pour ne pas oublier. Parfois, pour sublimer. Faire du réel, une sorte de rêve ou d’idéal. Et que l’esprit continue de voyager encore et encore… dans le connu comme dans l’inconnu.

ame voyageuse

Bref, je crois que j’ai été touché à la naissance par le syndrome de l’âme voyageuse. Toujours cette quête d’expériences et de sensations. Une nourriture de luxe pour mes neurones. Des voyages pas que géographiques. Une année sans quitter les terres françaises et pourtant tant de découvertes. Après avoir dévalé les milles ruelles de Paris, je me suis attaquée cette année à son offre culturelle, j’ai épuisé toutes les expositions de la capitale, j’ai vidé le box office. J’ai la sensation d’avoir grimpé tout en haut de la tour Eiffel.

ame voyageuse

Et voilà que je fais à nouveau mes valises. Que je vais aller voir du pays du côté des régions du Nord. Un voyage à durée indéterminée mais c’est ça qui est le plus excitant. Ne pas toujours savoir où l’on va, être sans attache, sentir une profonde liberté. On n’embarque dans son bagage que l’essentiel, nos précieux objets, les inlassables compagnons. Un appareil photo, un joli béret qui semble dire tout bas « oui je suis parisienne »,  quelques vêtements dont on ne peut se séparer. Quelques robes de la maison Rodier, dont la maille épouse la peau pour lisser la silhouette, des derbies à talons. De l’intemporel, de la qualité, du chic. La garde-robe d’une femme active, féminine et …libre.

ame voyageuse

Il est l’heure de s’envoler. De se dépoter comme une fleur. D’avoir des papillons dans le ventre rien qu’à l’idée de prendre le train. Ce moment de transit n’est-il pas finalement la meilleure partie du voyage  ?  Et si c’est ici que se passait le vrai voyage, sur la route. La route est jalonnée de mystère, de découvertes.

Les voyageurs de l’Orient Express ou du Transsibérien l’ont bien compris.  Je ne me sens jamais aussi vivante que sur une bécane, à traverser les routes marocaines en direction de l’Atlas, ou à sillonner les routes rouge du Cambodge. A voir défiler le paysage à vive allure. La carte postale a pâle figure.

Non, n’oublions pas ce que l’on vit en chemin.ame voyageuseame voyageuse

Vêtements: robes et gilet Rodier, bérets Tipthara, pantalons Zara

Depuis toujours, la mode ne cesse de nous faire rêver et de nous fasciner.  Professionnels de la mode ou tout simplement amateurs, nous sommes tous à l’affut du bon magazine qui nous dévoilerait les bons plans mode, les dernières actualités  ou même encore une réflexion nous introduisant au cœur des subtilités et profondeurs de la mode…

Mais s’informer dans la mode n’est pas toujours évident. Multiplicité des magazines, information éphémère, publicité envahissante, il y a de quoi se perdre dans un océan de nouvelles. Je travaille dans le secteur de la mode depuis maintenant quelques années, et comme toute boulimique de mode qui se respecte, je passe une bonne partie de mon temps à lire, dévorer la presse, et noter des idées –  plus qu’à m’habiller. Après avoir décortiqué journaux et sites web, je voulais donc vous apporter quelques éclairages sur ce qui se fait dans la presse mode pour vous aider à mieux vous orienter et trouver l’information qui vous correspond le plus.

que lire dans la presse mode

1 – Les rubriques « style » des grands magazines

On croit souvent qu’on va trouver la crème de la crème dans les grands magazines de mode comme Vogue ou l’Officiel qui sont de véritables institutions et que l’on n’oserait pas remettre en question. On ne peut pas le nier, les campagnes de communication de Vogue restent à mes yeux les plus créatives et ce depuis toujours. Photos sublimées par les plus grands photographes de mode, produits de luxe, bref la machine à rêves par excellence. Et il n’y a pas de hasard. Il y a environ une centaine de personnes qui travaillent juste pour concevoir la couverture du fameux magazine. Et pourtant, sous la pile des Vogue ou Elle, se trouvent d’autres magazines pointus sur l’univers de la mode et que l’on aurait pas soupçonné….

Ce sont les revues ou rubriques « mOde » des journaux d’actualité comme le Monde (M Le magazine du Monde), les Echos (les Echos Serie Limitée), l’Obs (Le cahier de tendance de l’Obs) ou même l’Express (l’Express Style). On les assimile souvent à l’actualité politique ou économique mais ces derniers ont chacun des séries consacrés à la mode avec des articles de qualité, et  des réflexions pertinentes sur les tendances.  Au Monde par exemple, les journalistes revendiquent la dimension journalistique et artistique de la mode, lui redonnent ses lettres de noblesse. L’Obs, a créé son compte instagram « Mode » (@lobservatrice) animé par la journaliste/blogueuse Sophie Fontanel et qui ne peut être que…sensas ». On retrouve la sensibilité artistique de la journaliste, son œil affuté et sa plume unique en son genre. C’est grâce à eux que l’on peut changer son point de vue sur une mode, trop souvent sous-considérée.

que lire dans la presse mode

2- La presse professionnelle

Elle s’adresse généralement aux professionnels de la mode. Recevoir les dernières infos, les alertes  en temps réel – être en phase avec les mouvements qui affectent la sphère de la mode, voilà ce dont a besoin n’importe quelle personne travaillant dans la mode pour suivre son rythme effréné. L’idéal, c’est de s’abonner aux newsletters d’un « fashionmag » / »fashionnetwork » par exemple. Chaque jour vous recevez les 3 dernières actualités de la mode. Les articles de fashionmag sont courts, synthétiques et varient selon votre zone géographique. Parfait pour la mise en jambe du matin. Avec ça, vous serez sur de ne pas être dépassé. Pour entrer plus en profondeur et avoir un focus sur les stratégies d’entreprise ou l’explication de tendances, je vous recommande le magazine « Business Of Fashion » (certains articles sont gratuits, d’autres payants) ou bien le WWD (Women’s wear Daily).

3 – Les blogs et instagram

Je ne pouvais pas vous parler de communication et de partage d’information sans évoquer les blogs. Bien sur, j’ai un avis un peu biaisé mais aussi assez expert sur le sujet puisque cela fait maintenant 4 ans que je tiens un blog et que je me tiens informée régulièrement de ce qui ce fait dans la blogosphère.

L'avantage des blogs, et surtout des micro blogs par rapport à la presse traditionnelle, c'est l'authenticité de l'information, le point de vue personnel, la liberté d'expression, la passion.

Les blogueurs sont aussi souvent les premiers sur la touche, à l’affut des dernières tendances et aux premières loges pour les lancements de produits et collections. Ils livrent l’information plus rapidement, de façon plus naturelle tout en racontant une histoire et en vous faisant entrer dans leur intimité. Bref,  les suivre n’est donc pas une perte de temps et vous pourrez découvrir de jolies marques, des créateurs qui montent, et beaucoup d’autres choses.

On trouve de tout dans les blogs et sur instagram (qui maintenant remplace bien souvent le blog), mais certains sont  pointus et rédigés par des professionnels de la mode. Personnellement je suis plusieurs catégories de blogs/instagram selon mes intérêts, j’aime beaucoup le blog Shooooes dédié à l’univers de la chaussure (dans lequel je travaille) ou le blog  de Natacha Birds pour ses belles photos de mode digne de Vogue et sa vision poétique de la mode. Il y a aussi la fameuse Pauline Privez, au style parisien et élégant.

Je n’ai pas pu abordé tous les sujets et tous les magazines mais j’espère que ces quelques lignes vous aideront à voir d’un œil neuf la presse mOde !

que lire dans la presse mode

Amoureux et amoureuses du bohème ou du boho, de l’ethnique ou de l’exotisme,  voici un petit « do-it-yourself » facile, rapide et… qui fait son petit effet. Le coussin boho-chic. Boho pour ses jolis pompons, chic parce qu’il est rond. Et le rond, c’est l’harmonie, la grâce.diy coussin rond

Parce que c’est cet article marque mon come back sur mon blog après quelques semaines d’absence (mon piratage), je voulais qu’il soit à l’image du nouveau souffle que je veux donner à mon blog. En quelques mots, j’aimerais me concentrer plus sur les DIY et les conseils, et  vous partager le maximum de ce que je connais dans la mode. J’aimerais que ce blog vous serve, qu’il soit utile. Une interface entre vous et moi plutôt qu’un miroir de mes  aventures. Pour cela, n’hésitez pas à me faire des remarques en commentaire, sur ce qui vous a plu ou … déplu, ou sur ce que vous aimeriez tout simplement voir dans ce blog !

J’ai fini mon petit blabla, place à la création ! C’est parti pour le mini cours de couture du coussin bohème. Bohème ou plutôt ethnique….

diy coussin ethnique

J’ai eu la chance de voyager dans de très beaux pays – le Maroc l’été dernier, le Cambodge en échange universitaire, l’Indonésie, la Thaïlande, la Guadeloupe (ma première destination exotique à 14 ans). Dans ma tête, les folklores, les couleurs, les émotions de ces pays. Ces voyages m’inspirent souvent dans mes créations, comme mon sac aux broderies Thaï que j’ai réalisé à quatre mains avec ma mère. Cette fois je me suis dit que j’allais mettre un petit bout de ces contrées dans ma maison. Que j’allais poursuivre l’évasion à travers les imprimés locaux revisités sous forme de coussins. Le madras des Antilles, le batik de l’Indonésie, le krama du Cambodge, des petits pompons qui me rappellent la Thaïlande (mais honnêtement je ne sais pas quelle est leur origine). Pour trouver tout ça, direction le Marché Saint-Pierre.

marché saint pierre

Le marché Saint Pierre, c’est une véritable institution. On entre avec une idée de tissu, on repart avec 10 coupons (un vrai Zara). Vous pourrez donc trouver tout le nécessaire dans cette boutique (les tissus que j’ai utilisé sont en coton donc pas très chers) et les galons pompons à la mercerie du marché Saint-Pierre (juste derrière).

Vous aurez besoin:

  • de ciseaux
  • d’épingles
  • d’un mètre ruban
  • d’une machine à coudre (sinon la main fera très bien l’affaire)
  • de fil (de couleur du tissu si possible)
  • de tissu ethnique !
  • de mousse
  • d’un galon pompons (env 140 cm)

Temps de réalisation: 40 minutes

diy coussin rond

 

Étape 1: découper 2 ronds identiques de 44 cm de diamètre

C’est peut-être l’étape la plus délicate quand on a pas de compas géant. Il faut donc faire appel à son sens pratique et se fabriquer son propre compas pour tracer le cercle sur le tissu. Pour ma part, j’ai suivi une petite astuce que vous trouverez ici.

 

Étape 2: épingler et coudre le galon pompons sur l’intérieur du disque

diy coussin rond

A cette étape, il faut coudre le galon sur la face extérieure du rond – mais tourné vers l’intérieur. Les pompons doivent être orientés vers l’intérieur du disque. C’est une technique de couture – on coud à l’intérieur puis on retourne – et qui peut s’appliquer pour toute sorte de housse, couette…

diy coussin rond

Une fois que vous avez épinglez le galon, vous pouvez le coudre à la machine pour ceux qui en possèdent une, ou bien à la main. Veillez bien à ne pas déborder sur les pompons et bien rester sur le bord.

 

Étape 3: Assembler les deux faces de la housse

diy coussin rond

Superposez vos deux disques, endroit sur endroit (difficile à voir sur mon krama!). Épinglez votre 2e disque au premier en le fixant sur les bords du galon. Puis, vous pouvez coudre définitivement à la machine. N’oubliez pas de laisser une fente afin de pouvoir retourner la housse et la rembourrer de mousse.

diy coussin rond

Étape 4: retourner et rembourrer la housse

diy coussin rond

diy coussin rond

Étape finale: coudre au point invisible la fente et profiter du coussin

Une fois que vous avez bien rembourré votre coussin, il ne reste plus qu’à le fermer ! Je vous conseille donc de le faire à la main car cette fois vous êtes sur l’endroit et il faudra faire un point discret. L’idéal c’est donc d’utiliser le point invisible ou tout simplement un « dessus-dessous » où le point du dessus est tout tout tout petit.

diy coussin rond

Bonjour à tous !

Vous avez sans doute constaté qu’il n’y a pas eu de nouveaux articles sur mon blog depuis quelque temps… Et il y a une raison bien précise cachée derrière tout ça: mon blog a été piraté !

Un piratage de blog, c’est possible ?  Et bien malheureusement oui. Lorsque le blog est auto-hébergé sous WordPress, ce qui est mon cas, il y a des risques de piratage. La cause que nous (avec mon cousin et une amie développeuse) avons potentiellement identifié serait les plugins – soit les extensions que l’on télécharge sur la plateforme wordpress pour personnaliser et améliorer les fonctionnalités du blog. Et malgré l’expertise web de mes deux aides précieuses, nous ne savons toujours pas quelle extension a pu semer la pagaille sur mon blog.  Oui la pagaille, parce que tout avait presque disparu sur mon site hormis le contenu, l’éditorial. Tous les éléments relatifs au design, le logo, les couleurs, typo ainsi que les « widgets » (ce sont les informations complémentaires que l’on rajoute sur les pourtours du blog, comme la partie « contact » par exemple) avaient disparu. Pour charger les pages web de mon blog, le temps d’attente s’élevait à quelques minutes au lieu de… secondes.  Bref, le moindre visiteur hasardeux était à même de fuir. Dans le back office, idem, un vrai chaos. Autant vous dire qu’avec mon peu de connaissance en informatique,  c’était la panique à bord. L’angoisse.  Des heures à passer sur les forums à n’y rien comprendre, à essayer de décortiquer une arithmétique 3.0  bien trop sophistiquée pour moi. Impossible de résoudre moi-même le problème, j’ai donc lancé des bouteilles à la mer sur des sites comme Codeur.com ou Allovoisin. Mais bon, difficile de confier mes précieux accès hébergeur/serveur à un inconnu dont on ne sait pas quel usage il peut en faire !

J’ai heureusement eu la chance d’avoir mon cousin ainsi qu’une amie qui se sont gentiment attelés à la tâche et qui ont peu à peu résolu les différents problèmes…Une équipe de choc ! Nous avons réinstallé un nouveau thème, comme vous pouvez le voir 🙂 et supprimé un à un les éléments qui étaient susceptibles d’infester le site. Et le sourire est revenu… Le blog reprend doucement forme aujourd’hui, il peut y avoir encore quelques bugs ou autres éléments manquants mais on y est presque !

Keep posted !

10 janvier 2018, premier jour des soldes. Vous venez à peine de dépenser la moitié de votre salaire dans les cadeaux de Noël que le train de la consommation vous rattrape à grande vitesse. C’est parti pour un nouvel escape game à travers les magasins. Vous êtes convaincus que vous allez faire de bonnes affaires, alors qu’en réalité les marques cherchent à écouler leurs vieux stocks… Elles prennent parfois même le soin de confectionner des collections plus cheap uniquement pour les soldes. Bref, tout est orchestré pour susciter votre envie. Pas facile de résister aux jolis étals des commerces, mais il existe cependant quelques astuces pour donner un coup de peps à sa garde-robe sans vider tout son porte-monnaie !