Étiquette : doityourself

Shake your phone !

DIY

Shake your phone !

Il est le roi des accessoires. Plus indispensable qu’aucun autre artifice qui se promène avec vous: votre smartphone. Qu’il se fasse une petite beauté et qu’il devienne accessoire de mode est donc largement justifié. La mode se niche partout, et accompagne chaque partie de nous vers plus de gaité, de légèreté. Jusqu’à en oublier le but premier, l’utile.

Il était donc temps que je fasse une jolie pochette à mon téléphone, auquel je prête presque plus d’attention qu’à mon environnement extérieur. Une pochette solide, qui couvre entièrement mon petit appareil sensé me durer quelques années. La plupart des pochettes customisées que l’on trouve en boutique sont réduites à une simple coque arrière – et oublient l’écran qui est la partie la plus importante. Bref, je me suis donc lancée dans l’aventure maroquinerie pour avoir ma pochette sur-mesure

diy pochette telephone

Comme je commence à accumuler pas mal de matière première, ça devient plus facile pour faire mes petites créations. Je fouille, j’assemble, je mixe, je remixe et au final il en sort toujours quelque chose de nouveau !

Entrons dans le vif du sujet…

Pour faire simple, je suis partie d’une coque en plastique achetée au préalable que j’ai recouvert de cuir. Avoir une partie rigide était l’unique moyen de fixer la pochette au téléphone – et d’éviter de coller directement le cuir au smartphone. J’ai la chance d’avoir récupéré pas mal de chutes de cuir de mes entreprises,  mais vous pouvez en trouver un peu partout, au BHV par exemple, ou bien sûr sur internet ! Voici les matériaux dont vous aurez besoin:

Étape n°1: tracer le patron de la pochette sur le cuir. Je me suis basée sur les dimensions de la coque plastique que j’avais achetée en amont (10€ online). Puis j’ai reporté la forme de la coque sur le cuir – en double (pour l’avant et l’arrière). Il faut prendre en compte certains éléments: la tranche, les emplacements pour aimant sur les côtés pour que la pochette se ferme bien, les ouvertures pour la caméra et le haut-parleur. (Les dimensions que j’ai indiqué sur la photo sont pour un samsung galaxy).

diy pochette telephone

Étape n°2: la découpe. Une fois que vous aurez tracé le patron, il ne reste plus qu’à le découper avec les ciseaux en essayant d’être le plus rigoureux possible ! Sauf si vous avez un emporte-pièce maison 🙂

diy pochette telephone

Étape n°3: coudre les breloques sur la couverture. La troisième étape du tuto consiste à apporter la petite touche de fantaisie à la pochette. J’ai choisi de mettre des triangles style antique mais vous pouvez aussi laisser libre court à votre imagination. J’ai tracé des repères sur le cuir pour obtenir une régularité. Pour la couture, je vous recommande d’avoir des aiguilles spéciales cuir (taillées en biseau) pour percer le cuir plus facilement.

diy pochette telephone

diy pochette telephone

Étape n°4: le collage. La pochette est presque terminée… Il faut à présent coller la coque en plastique sur la pochette, et fixer les aimants sur les emplacements. Je vous recommande de la colle spéciale cuir que vous pouvez trouver en grande surface.

diy pochette téléphone

diy pochette téléphone

Dernière étape: les finitions. Les coutures des petites breloques ont laissé quelques traces sur la face intérieure, les nœuds. Pour cacher les coutures apparentes, j’ai découpé une pièce de tissu aux dimensions de la pochette que j’ai collé sur la face intérieure. Attention: n’oubliez pas l’emplacement pour aimant qui permettra de le recouvrir !

diy pochette téléphone

Après un petit temps de séchage, votre pochette est prête à descendre dans la rue et aller briller parmi la grisaille des smartphones 🙂

diy pochette téléphone

DIY: La mono boucle d’oreille

DIY

DIY: La mono boucle d’oreille

diy boucle d'oreilleUne seule boucle d’oreille, avec un seul côté de la tête endimanché. Et pourquoi pas ?

Ce qui n’était qu’un bijou « je casse les codes » de défilé s’est transformé en véritable tendance universelle depuis quelques années. On porte la boucle d’oreille, ou bien deux boucles d’oreilles mais différentes. Finie la symétrie qui respecte l’équilibre harmonieux du visage, maintenant on joue sur les contrastes. Finalement, c’est peut-être plus naturel. Comme si on mettait les mêmes bagues sur chaque main parce qu’elles sont identiques ! Au final, notre visage se réjouit de cette diversité, nous les filles – on est ravies de ne pas avoir à choisir entre deux boucles d’oreilles différentes et de mettre les deux et si l’on décide de porter qu’une boucle d’oreille, on prend un malin plaisir à ce qu’elle soit la moins discrète possible.

mono boucle d oreille

Comme je disais, quitte à n’avoir qu’une boucle d’oreille, il faut qu’elle s’impose. Qu’on la voit, qu’elle ne soit pas recroquevillée sur le lobe de l’oreille. Bref, il faut qu’on ait l’impression qu’un nouveau membre a poussé.

Cette fashion week encore, on a vu les mono boucles d’oreille défiler fièrement aux visages des mannequins. Avec toujours plus de style et de fantaisie. Et sur certains défilés, la boucle d’oreille avait autant sa place sur le podium que la robe. Voir plus. Comme sur le défilé Jacquemus (cliquez ici pour voir) par exemple. Une succession de combos gagnants: le bandeau, la boucle d’oreille et la robe nouée comme un foulard et c’est gagné.

On en vient donc au cœur du sujet, cette petite boucle d’oreille qui ressemble à un collier de bonbons, qui met tellement de fraîcheur dans le défilé… je l’ai trouvé tellement belle que je me suis fabriquée la même. Et comme il n’y a pas plus facile à faire, je vais vous expliquer en quelques étapes comment réaliser ce petit bijou !

La première étape: se procurer le matériel ! Comme d’habitude, je suis allée acheter mes perles à la Perlerie22  où l’on trouve un très bon choix d’accessoires pour bijoux. Comme le modèle de référence, j’ai choisi des perles de couleurs vives et de formes différentes. Mais je vous conseille de prendre des couleurs qui vous plaisent (pour ma part, exit le vert !). Il faut également du fil assez solide pour l’assemblage et deux petites perles pour les finitions. J’ai acheté des clips car j’ai toujours pas les oreilles percées !

boucle d'oreille jacquemus

Une fois que vous vous êtes procuré le matériel, il ne vous reste plus qu’à assembler les perles entre elles et les fixer aux clips ! Pour débuter, il faut commencer avec le clip – et nouer le fil au clip (il y a un petit oeillet qui le permet) . Une fois que le fil est bien fixé, vous le coupez d’un côté, et enfilez une petite perle or de l’autre ( c’est pour laisser une certaine marge entre le clip et les perles de couleur). Ensuite, vous pouvez enfin enfiler les perles bonbons !

diy boucle d oreillediy boucle d oreillediy boucle d oreille

Pour terminer, c’est le même processus : on enfile une petite perle or auquel on noue le fil qui reste. Et c’est fini ! Et l’avantage, c’est qu’il y a pas besoin de faire la 2ème 😉

La dernière étape reste à bien assortir la boucle d’oreille avec ses vêtements – je ne vous cache pas que si l’on rate cette étape, on peut vite ressembler à pas grand chose !  Donc le mieux c’est de tabler sur les matching gagnants : la sobriété du total look noir avec la couleur, le denim qui résonne avec le côté estival du bijou…

boucle d'oreille jacquemus