Tag

diy

Browsing

Alerte aux groupies Jacquemus, je vous ai concocté un Do It Yourself  directement inspiré du dernier défilé du designer : des boucles d’oreilles pompons en bois. Impossible de ne pas se laisser séduire par la grâce des mannequins de son dernier show, aux visages sublimés par des bijoux d’oreilles – un peu hors normes. Tantôt c’est une feuille d’olivier doré qui part de l’oreille pour se glisser dans le cou, tantôt c’est un classique de la bijouterie revisité et ça détonne.

Alors oui, l’incontournable boucle d’oreille à pompon flashy de cet été est peut être déjà dans l’ombre,  face à sa version en bois travaillée par Jacquemus, so 2019. Ce n’est plus seulement le style exotique et folklorique qui donne le « la » cette année –   c’est l’ethnique, le naturel, et l’authentique. L’allure est tribale, la princesse a laissé place à la guerrière. Et comme on a pas la patience d’attendre l’hiver prochain ou même l’été prochain pour jouer les tendances de demain, on s’empare dès maintenant des must have à venir et on agite ses doigts.

diy boucles d'oreilles jacquemus

Toi la guerrière, voici ce dont tu auras besoin:

  • perles en bois de plusieurs tailles 3 mm (x2 fils) /4mm/6mm (ici celles de chez Perles & moi qui sont en imitation bois)
  • crochets pour oreilles percées ( Amazon )
  • tiges métalliques (Perle & moi ou la perlerie22)
  • embouts pour pompons (La droguerie)
  • pinces à bijoux (les 2 essentielles)
  • une paire de ciseaux

Temps de réalisation: 30 min – Coût: env 20€

DIY boucles d oreilles jacquemus

 

Étape 1: enfiler les perles sur la tige

diy boucles d'oreilles jacquemus

J’ai choisi de monter le pompon avec des tiges métalliques pour lui donner un aspect structuré et rigide – Il me semble que le modèle du défilé est réalisé à partir de fils car le pompon est beaucoup plus souple à la démarche sur les podiums. C’est un choix, un style. Je n’ai pas trouvé de vraies petites perles en bois donc je me suis orientée vers des perles imitations bois dans mes petites drogueries de l’Hôtel de Ville de Paris qui font très bien l’affaire ! Toute la subtilité de cette boucle est dans l’agencement des perles bois de tailles différentes.

diy boucles d'oreilles jacquemus

Pour enfiler vos perles, il faut donc suivre le schéma inspiré du modèle de chez Jacquemus: perle de 6 mm (la plus grosse) à l’extrémité de la tige, puis il faut ensuite alterner 2 perles de 3 mm / 1 perle de 4 mm etc…

Au total, il y 11 perles sur chaque tige.

Étape 2: tordre la tige

diy boucles d'oreilles jacquemus

Une fois que vous avez enfilé vos 11 perles sur la tige, fermez cette dernière en faisant une petite boucle, qui vous permettra d’assembler les différentes tiges. Je vous recommande de faire 5 tiges pour un pompon mais vous pouvez en faire plus selon la taille de votre embout pour pompon.

Étape 3: assembler les tiges avec du fil

diy boucles d'oreilles jacquemus

Pour assembler les tiges entre elles, j’ai tout simplement utilisé du fil épais (serrez donc bien vos boucles qui ferment vos tiges afin que le fil ne s’échappe pas). Ce fil permettra également de glisser deux éléments de finition, l’embout pour pompon ainsi qu’une dernière perle en bois de 4mm.

Étape 4: mettre les finitions

diy boucles d'oreilles jacquemus

Pour accentuer le style ethnique de cette boucle d’oreille, j’ai choisi un petit tube de métal gondolé que j’ai trouvé chez la Droguerie. Évasé sur le bas il est assez large pour accueillir les tiges perlées.

Dernière étape: fixer le crochet !

diy boucles d'oreilles jacquemus

Il ne reste plus qu’à fixer le crochet avec le fil en faisant un petit nœud bien serré ! TA DA, Place au show !

diy boucles d'oreilles jacquemus

Amoureux et amoureuses du bohème ou du boho, de l’ethnique ou de l’exotisme,  voici un petit « do-it-yourself » facile, rapide et… qui fait son petit effet. Le coussin boho-chic. Boho pour ses jolis pompons, chic parce qu’il est rond. Et le rond, c’est l’harmonie, la grâce.diy coussin rond

Parce que c’est cet article marque mon come back sur mon blog après quelques semaines d’absence (mon piratage), je voulais qu’il soit à l’image du nouveau souffle que je veux donner à mon blog. En quelques mots, j’aimerais me concentrer plus sur les DIY et les conseils, et  vous partager le maximum de ce que je connais dans la mode. J’aimerais que ce blog vous serve, qu’il soit utile. Une interface entre vous et moi plutôt qu’un miroir de mes  aventures. Pour cela, n’hésitez pas à me faire des remarques en commentaire, sur ce qui vous a plu ou … déplu, ou sur ce que vous aimeriez tout simplement voir dans ce blog !

J’ai fini mon petit blabla, place à la création ! C’est parti pour le mini cours de couture du coussin bohème. Bohème ou plutôt ethnique….

diy coussin ethnique

J’ai eu la chance de voyager dans de très beaux pays – le Maroc l’été dernier, le Cambodge en échange universitaire, l’Indonésie, la Thaïlande, la Guadeloupe (ma première destination exotique à 14 ans). Dans ma tête, les folklores, les couleurs, les émotions de ces pays. Ces voyages m’inspirent souvent dans mes créations, comme mon sac aux broderies Thaï que j’ai réalisé à quatre mains avec ma mère. Cette fois je me suis dit que j’allais mettre un petit bout de ces contrées dans ma maison. Que j’allais poursuivre l’évasion à travers les imprimés locaux revisités sous forme de coussins. Le madras des Antilles, le batik de l’Indonésie, le krama du Cambodge, des petits pompons qui me rappellent la Thaïlande (mais honnêtement je ne sais pas quelle est leur origine). Pour trouver tout ça, direction le Marché Saint-Pierre.

marché saint pierre

Le marché Saint Pierre, c’est une véritable institution. On entre avec une idée de tissu, on repart avec 10 coupons (un vrai Zara). Vous pourrez donc trouver tout le nécessaire dans cette boutique (les tissus que j’ai utilisé sont en coton donc pas très chers) et les galons pompons à la mercerie du marché Saint-Pierre (juste derrière).

Vous aurez besoin:

  • de ciseaux
  • d’épingles
  • d’un mètre ruban
  • d’une machine à coudre (sinon la main fera très bien l’affaire)
  • de fil (de couleur du tissu si possible)
  • de tissu ethnique !
  • de mousse
  • d’un galon pompons (env 140 cm)

Temps de réalisation: 40 minutes

diy coussin rond

 

Étape 1: découper 2 ronds identiques de 44 cm de diamètre

C’est peut-être l’étape la plus délicate quand on a pas de compas géant. Il faut donc faire appel à son sens pratique et se fabriquer son propre compas pour tracer le cercle sur le tissu. Pour ma part, j’ai suivi une petite astuce que vous trouverez ici.

 

Étape 2: épingler et coudre le galon pompons sur l’intérieur du disque

diy coussin rond

A cette étape, il faut coudre le galon sur la face extérieure du rond – mais tourné vers l’intérieur. Les pompons doivent être orientés vers l’intérieur du disque. C’est une technique de couture – on coud à l’intérieur puis on retourne – et qui peut s’appliquer pour toute sorte de housse, couette…

diy coussin rond

Une fois que vous avez épinglez le galon, vous pouvez le coudre à la machine pour ceux qui en possèdent une, ou bien à la main. Veillez bien à ne pas déborder sur les pompons et bien rester sur le bord.

 

Étape 3: Assembler les deux faces de la housse

diy coussin rond

Superposez vos deux disques, endroit sur endroit (difficile à voir sur mon krama!). Épinglez votre 2e disque au premier en le fixant sur les bords du galon. Puis, vous pouvez coudre définitivement à la machine. N’oubliez pas de laisser une fente afin de pouvoir retourner la housse et la rembourrer de mousse.

diy coussin rond

Étape 4: retourner et rembourrer la housse

diy coussin rond

diy coussin rond

Étape finale: coudre au point invisible la fente et profiter du coussin

Une fois que vous avez bien rembourré votre coussin, il ne reste plus qu’à le fermer ! Je vous conseille donc de le faire à la main car cette fois vous êtes sur l’endroit et il faudra faire un point discret. L’idéal c’est donc d’utiliser le point invisible ou tout simplement un « dessus-dessous » où le point du dessus est tout tout tout petit.

diy coussin rond

Il est le roi des accessoires. Plus indispensable qu’aucun autre artifice qui se promène avec vous: votre smartphone. Qu’il se fasse une petite beauté et qu’il devienne accessoire de mode est donc largement justifié. La mode se niche partout, et accompagne chaque partie de nous vers plus de gaité, de légèreté. Jusqu’à en oublier le but premier, l’utile.

Un attrape-rêve !

C’était l’idée de départ. Cet objet magique, un peu mystique s’est aujourd’hui transformé en objet de déco ultra tendance, must have design à accrocher sur son mur. Il n’a pas pu vous échapper tellement on le croise partout. Fabriqué en macramé, plumes ou pompons, il laisse libre cours à toutes les fantaisies de l’imagination. Bref, cet attrape-rêve restait coincé dans un coin de ma tête depuis quelques temps et il fallait en faire quelque chose….