Catégorie : Mode x Dessin

Caroline, habillée par les créateurs ?

Crossroads Mode x Dessin

Caroline, habillée par les créateurs ?

Non ce n’est pas de moi, Caroline, dont je vais parler mais bien de la petite blondinette à couettes qui a peuplé les souvenirs de notre enfance. Vous vous souvenez, de cette petite fille, entourée de ses fidèles animaux, Noiraud, Pitou …

Eh bien pour ses 60 ans, elle quitte sa salopette rouge pour endosser des tenues de créateurs, spécialement dessinés pour elle (Hotel Bristol) …Pour ma part, je garde ma petite salopette, dont je vous ai déjà parlé dans cet article .

Quels esprits la petite fille a t-elle inspiré?  Des grands noms de la couture pardi, aussi mythiques que Caroline:  Riccardo Tisci pour Givenchy, Alexandre Vauthier, Jean-Charles de Castelbajac, Christian Lacroix, Paco Rabanne, Franck Sorbier, Chantal Thomas. Les marques de prêt-à-porter se sont prises au jeu comme Vanessa Bruno, Tara Jarmon, Bensimon, Agatha Ruiz de la Prada, Vanessa Seward pour APC, ou Junko Shimada. Que de style pour notre petite Caroline qui vaquait de la ferme à la montagne …!

Mais pourquoi c’est SI amusant ?

1 – Parce que ce n’est pas UNE collaboration que Caroline a décroché, mais une bonne trentaine, avec des noms qui rivalisent en excellence … Qui sera le meilleur ? Qui sera le  mieux retranscrire son style tout en gardant l’âme de la fillette ? Qui sera le plus au goût du jour?

2- Parce qu’on est curieux de voir comment Riccardo Tisci, le créateur de Givenchy, au style un peu dark-gothique va interpréter le personnage de Caroline…

3 – Parce que c’est Caroline, et qu’elle était déjà à la mode il y a 60 ans!

J’ai eu l’information trop tard pour aller à l’expo. Mais je ne vous laisserait pas penaud, j’ai fais ma petite recherche…

Les meilleures interprétations … caroline défilé au bristol

Dior lui a enfin mis une robe, à l’image de l’ élégance et de la féminité de la Maison … On imagine très bien Caroline enveloppée dans de la mousseline de soie, prête pour un anniversaire un peu plus chic que d’habitude…caroline par agatha ruiz de la prada

Agatha en a fait une petite fille moderne et féminine, même en salopette. L’interprétation n’en est pas moins fidèle au personnage… et à Agatha.. Pas besoin de se torturer les méninges pour savoir que c’est son œuvre. Le cœur ne trahit pas!

caroline défilé au bristol

caroline défile au bristol

Lacroix a dessiné les plus jolies des salopettes…fidèle à son style mais aussi à celui de Caroline!  Des fleurs pour la gaité de la fillette, une coupe large plus féminine, des revers en bas, comme ceux de l’originale…

  Les plus rebelles

HASH-21

Caroline par chantal thomas

Là, Caroline ne rigole plus, salopette noire déstructurée, ou salopette-short avec  bas & escarpins (trop grands), Caroline joue la modeuse !

 

La plus futuriste

Caroline-par-Jean-Claude-Jitrois
Caroline par Jean-Claude Jitrois

Et plus encore !

Tous ont joué le jeu: Caroline romantique, Caroline l’espiègle, la mode a révélé les différentes facettes de la fillette…Qu’on ne me dise pas après que la mode est inutile, c’est elle qui nous a permis de retrouver l’héroïne de notre enfance à travers milles styles différents…

Caroline par Bensimon

Caroline par Tara Jarmon
Caroline par Tara Jarmon
Caroline par Lesage
Caroline par les ateliers Lesage
Caroline par Franck Sorbier
Caroline par Franck Sorbier

  Caroline-par-Christophe-Josse

Crossroads Mode x Dessin

Louis Vuitton x Ben Eine

Après une petite coupure estivale, je sors la tête de l’eau pour la replonger dans un univers aussi enchanté qu’un fond marin, la mode.

Qu’ y a t-il de plus  captivant que de suivre les aventures du vaisseau Louis Vuitton?

En effet, pour cette rentrée, le paquebot nous  fait voyager dans un nouvel univers, imaginé en collaboration avec l’artiste de Street Art Londonien Ben Eine.

 Après les graffitis de Stephen Sprouse, les foulards Louis Vuitton se parent de lumineuses inscriptions, inspirées des murs peints de l’artiste londonien.

Ses lettres légendaires qu’il peint tout autour du monde nous transportent dans l’effervescence des jeux de Las Vegas…louis vuitton ben eine louis vuitton ben eine

Une nouvelle fois, Louis Vuitton célèbre le street art, reconnu comme un art à part entière. Plus qu’un art de la rue, c’est un art contemporain qui à sa place dans les rangs du luxe. Et cela me ravit, car j’adore le street art.

 On dit adieu aux pois de Yayoi Kusama, et on souhaite la bienvenue aux grafs de Ben…

louis vuitton ben eine
Foulard Louis Vuitton x Ben Eine – édition limitée

 louis vuitton ben eine

 

 

Mode x Dessin

René Gruau, celui qui dessinait la mode

RENE GRUAU est l’un des principaux illustrateur de mode entre 1930 et 1950. Il collabore avec les plus importants magazines de mode, de VOGUE à l’OFFICIEL DE LA COUTURE, mais aussi avec les plus grands noms de la Couture comme BALENCIAGA ou GIVENCHY.

Son style est raffiné et minimaliste, séduisant et élégant. Il incarne un certain sens de la mode. Il révèle une mode sans artifices, dénudée de matières, et qui se suffit d’une palette de couleurs et de formes. Il nous parle d’une mode quasi-essentielle, originelle.

rené gruau rené gruau   rené gruauCe qui me plait dans ces trois illustrations, est tout d’abord l’utilisation de la couleur qui ici crée un style. L’ illustration de l’homme sur le divan n’aurait pas la même portée si la cravate n’était pas d’un tel bleu, contrastant avec le rouge du divan. Les associations de couleur sont l’instrument de René Gruau pour créer une mode. Les deux premières illustrations sont également très intéressantes: Gruau utilise les motifs carreaux/rayures, qui sont la base du textile, mais aussi de la peinture. Gruau a l’art de réussir à concilier peinture et mode.